Contact

Association Mange-Livres
Lieu-dit Barrau

47400 Grateloup
 
mangelivres@orange.fr

La rencontre avec l'auteur

Le livre a besoin d’un médiateur convaincu, d’un enseignant engagé au-delà du pédagogique, lecteur à part entière qui a envie de partager sa lecture avec les élèves. Chacun, adulte ou enfant, à sa manière propre d’entrer dans un livre. C’est de cette manière aussi, personnelle, personnalisée, que l’enseignant est engagé sur ce projet de rencontre.



 

On travaille avec les livres de littérature de jeunesse pour aller au-delà du travail de l’auteur : à partir du livre, les enseignants imaginent des prolongements littéraires, font en sorte que l’imaginaire des enfants soit développé à partir du livre, pour favoriser la rencontre entre l’univers imaginaire de l’auteur et celui des enfants. 

 

Ce que les auteurs attendent lors d’une rencontre avec une classe, c’est la manière dont les enfants se sont approprié le livre : il faut alors leur permettre de s’emparer du livre et de s’exprimer en liberté. La démarche pédagogique de l’enseignant consiste à favoriser cette interaction entre l’enfant et le livre.

 

Le premier travail consiste à cerner la production de l’auteur, ensuite seulement de se pencher sur l’auteur : les questions des élèves s’orienteront ainsi sur le contenu de l’œuvre, et non sur le quotidien de l’auteur. Mais il est aussi intéressant d’évoquer la façon dont travaille l’auteur, au jour le jour : comment et quand il écrit, ce qui l’inspire, ce qu’est le travail de réécriture…

 

Chaque rencontre est particulière à la personnalité et au point de vue de l’auteur : il est possible de prendre contact avec l’auteur pour voir comment de son côté il envisage les choses : peut-on lui poser des questions au préalable par courrier ? Préfère-t-il répondre à toutes les questions, y compris les questions classiques, « bateaux », lors de la rencontre ? (Certains auteurs répondent à certaines questions sur leur site, pour pouvoir en aborder d’autres, plus centrées sur son œuvre, lors de la
rencontre.) Contacter l’auteur avant la rencontre permet d’affiner votre projet, permet à l’auteur de son côté de se préparer, d’apporter du matériel, il pourra vous dire comment il conçoit lui-même la rencontre, les livres sur lesquels il préfère s’exprimer… En outre, échanger avec l’auteur avant la rencontre et après la découverte de ses livres permet aux enfants de personnifier l’auteur, de se rendre compte qu’il y a un humain derrière le livre.

 

Lire un livre en classe n’est pas suffisant : il est nécessaire que les enfants et adolescents soient familiarisés avec plusieurs livres de l’auteur, avec l’auteur et son œuvre : permettre la circulation en classe des livres de l’auteur, lire d’autres ouvrages, même des extraits, permettre la manipulation de plusieurs publications, en les comparant, en s’intéressant aux similitudes et aux différences (même si seulement un ou deux livres sont « étudiés » en profondeur). Penser à associer les bibliothécaires de secteur qui peuvent peut-être proposer un large éventail de livres et qui ont un rapport différent de celui des enseignants avec les familles…

 

L’univers d’un écrivain est un monde à multiples facettes : il faut essayer de sensibiliser l’enfant à tous ces aspects, avoir une vision large de l’auteur rencontré, avant d’envisager les questions.

 

Multiplier les entrées dans l’œuvre : on peut partir à la rencontre de l’imaginaire d’un auteur par la création artistique, littéraire ou plastique.

 

Faire en sorte que les enfants soient dans une position de lecteur : ils se retrouvent face à un auteur qu’ils connaissent déjà bien pour l’avoir rencontré via son œuvre qu’ils se sont appropriée : un véritable dialogue pourra s’installer, de lecteurs à auteur, quel que soit l’âge. Là aura lieu une véritable rencontre, enrichissante pour les enfants, comme pour l’enseignant et l’auteur.

 

Lorsque l’enseignant présente pour la première fois le ou les livres aux élèves, lorsque les enfants découvrent les images, il est important qu’ils puissent s’exprimer en toute liberté car une œuvre se reçoit de multiples manières, et chaque lecteur a une interprétation personnelle de la lecture.

 

Plus les enfants liront de livres de l’auteur rencontré, plus ils auront d’éléments de comparaisons et plus leur compréhension de l’œuvre sera affinée : en reconnaissant la singularité d’une écriture (texte et images), ils appréhenderont l’évolution de l’auteur et se forgeront une véritable culture littéraire.

 

Bien entendu, s’intéresser à la création littéraire et graphique et au contenu intellectuel, au cœur du livre : quel point de vue, quelle vision du monde donne l’auteur via ses livres ?

 



Tout cela crée une situation d’attente de la part des enfants et de l’enseignant… et de l’auteur contacté en amont…